Magazine

Magazine CFP n°8 – LE VIAGER : Les types de rentes

Dans le volet précédent n°7 " LE VIAGER : Les Types de ventes en VIAGER " , vous avez eu l'occasion de découvrir les types de ventes en VIAGER ( VIAGER Libre- VAIGER occupé), leur fonctionnement et dans quelle mesure il était possible pour le débirentier de percevoir un loyer ou de bénéficier d'une décote sur la valeur du bien.

Nous avions expliqué la différence qu'il y avait entre une vente en nue-propriété et une vente viagère, ainsi que les conditions de reprise si l'acquéreur " le débirentier" voulait revendre un bien acheté en VIAGER.

Ici, dans le volet n°8 « LE VIAGER : Les types de rentes », soit le dernier volet consacré au VIAGER, nous vous expliquons la nuance qui existe entre une rente simple et une rente réversible. 

Nous vous dresserons une liste de rentes auxquelles vous pourriez prétendre, accompagnée de leurs modalités de versement :

  • Rente réductible
  • Location par palier
  • Rente progressive
  • Rente dégressive
  • Rente certaine
  • Rente de dépendance

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à lire notre article sur les avantages et les inconvénients d'une vente en VIAGER. " Le viager : brisons les préjugés !"

Désirez-vous avoir une note explicative sur la vente en VIAGER ?    

Faîtes-vous accompagner par un professionnel

Si vous avez l'intention de vendre votre bien en VIAGER, ou vous souhaitez investir dans un bien en VIAGER, il est important de se faire accompagner par des professionnels. N'hésitez pas à consulter un notaire spécialisé dans le domaine. 

Vous trouverez ci-après, un lien qui vous permettra de retrouver rapidement, un notaire dans la région où vous trouvez : https://www.notaires.fr/fr/directory

En français

En anglais

Read More
Magazine

Magazine CFP n°7 – LE VIAGER : Les types de ventes

Dans le volet n°6 "LE VIAGER : Qu'est-ce que c'est ? ", qui était plus dédié aux vendeurs "crédirentiers", nous vous avions expliqué ce qu'était une vente viagère d'un point de vue globale. 

Désormais vous savez :

  • En quoi consiste une telle transaction, et quelles en sont les conditions ?
  • Comment appelle-t-on le vendeur et l'acquéreur ?
  • Pourquoi la vente en VIAGER doit-elle reposer sur le principe d'aléa ?
  • Que signifie arrérage, le bouquet, la rente et bien d'autres termes qui sont utilisés dans le cadre d'une vente viagère ?

Nous avons également vu qu'il était possible d'effectuer une vente viagère avec un membre de sa famille.

Dans ce nouveau volet n°7 "LE VIAGER : Les Types de ventes", les stagiaires échangeront avec un professionnel de l'immobilier, afin d'en savoir plus sur LE VIAGER, plus précisément, les avantages qui se présenteront au futur acquéreur "débirentier", lors de l'achat.

  • Peut-il occuper le bien dès la signature du contrat de vente ?
  • A quel moment peut-il récupérer la pleine propriété ?
  • Peut-il revendre un bien acheté en VIAGER ?

 Vous trouverez les réponses dans ce nouveau numéro.

Bonne lecture ! 🤓

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à lire notre article " LE VIAGER : brisons les préjugés ! ", dans lequel nous dressons les avantages ainsi que les inconvénients d'une vente viagère.

POUR CEUX ET CELLES QUI ONT L'INTENTION D'INVESTIR DANS UN BIEN EN VIAGER

Prenez le temps de mesurer les risques avant de vous lancer dans un tel projet, et n'hésitez pas à faire appel à des professionnels de l'immobilier ( Agences immobilières, notaires, conseillers immobilier...etc.)

Vous souhaitez maîtriser les fondamentaux de l'achat en VIAGER, n'hésitez pas à consulter le guide de l'investisseur, réalisé par Fabrice.

En français

En anglais

Read More
Magazine

Magazine CFP n°6 – LE VIAGER : Qu’est-ce que c’est ?

Nous sommes nombreux à nous poser des questions concernant la réforme des retraites, notamment sur l'âge de départ et sur le montant de la pension.

Aurions-nous le courage d'attendre l'âge légal de départ à la retraite ?

La pension de retraite, sera-t-elle suffisante pour pallier aux différentes dépenses du ménage ?

Et si la vente en VIAGER était une solution ? 🤔

Êtes-vous propriétaire de votre résidence principale ?  Alors vous êtes concerné !

Recevoir une rente à vie en complément de votre retraite, afin de vous aider dans l'entretien courant de votre maison, et de vous permettre de couvrir vos frais médicaux, et toutes autres dépenses, en ne changeant rien à vos habitudes de vie, ne serait-ce pas une alternative intéressante pour vous ?

Saviez-vous qu'à l'issue de la vente en VIAGER, vous avez la possibilité de rester dans le bien et de conserver le droit d'usage d'habitation, jusqu'à votre décès ? 

Connaissez-vous le principe de la vente en VIAGER ?

Découvrez-le, à travers nos différentes publications :

  • Volet n°6 - "LE VIAGER : Qu'est-ce que c'est ?"

Nous vous expliquerons le principe du VIAGER, et son fonctionnement.

"Source INSEE : Espérance de vie "

  • Volet n°7 -" LE VIAGER : Les Types de ventes "

Dans ce volet, nous vous exposerons les possibilités qui s'offrent à vous en matière d'occupation ( VIAGER libre ou VIAGER occupé).

  • Volet n°8 - "LE VIAGER : Les types de rentes"

Il sera question ici, de lister les différentes modalités de versement de la rente viagère que vous pourrez obtenir en accord avec le futur acquéreur, bien entendu.

Commençons donc par le volet n°6 🧐

En français

En anglais

Read More
prêt relais
Magazine

Magazine CFP N°5 : Le prêt relais

Avez-vous déjà pensé au prêt relais ?

Vous souhaitez acheter la maison de vos rêves, mais vous avez déjà un crédit immobilier en cours, et votre conseiller financier n'est pas en mesure de valider un nouveau prêt.

Pourquoi ?

Après étude de votre plan de financement, il s'avère que votre taux d'endettement est supérieur au seuil recommandé.

Que faites-vous ?

Devez-vous abandonner ce projet immobilier ? 

Quelles sont les solutions qui se présentent à vous ?

Avez-vous entendu parler du prêt relais ?

Dans ce numéro, nous vous expliquerons en quoi le prêt relais peut-être une solution intéressante pour vous.

Bonne lecture !

En français

En anglais

Read More
rescision pour dol
Magazine

Magazine CFP N°4 : Rescision pour dol

Qu'est ce que l'action en rescision pour dol ?

Avant la signature d'un compromis de vente, il est vivement recommandé de bien se renseigner, d'être vigilant lors des visites, et de s'assurer que le bien acheter ( maison- appartement-locaux et autres), ne présentent pas de vices cachés.

Beaucoup de personnes ont d'ores et déjà été victimes de manœuvres frauduleuses lors d'une vente immobilière. En effet,  des informations jugées importantes peuvent être dissimulées dans le but d'altérer le consentement de l'autre partie.

Dans d'autres situations, il est question de duperie sur la valeur réelle du bien mis en vente.

Il vrai que dès la signature de l'acte authentique de vente, la vente est dite définitive et donc irrévocable, mais dans certains cas, comme ceux présentés plus haut, des actions en rescision peuvent être invoquées.

En effet, l'action en rescision donne la possibilité au lésé de revenir sur les termes de l'accord, et notamment de revoir le prix de vente qui a été sous-estimé. 

Nous distinguons 2 cas d'action en rescision :

  • Rescision pour dol
  • Rescision pour lésion

Il est important de préciser que l'action en rescision est totalement différente de l'action de nullité, qui elle, consiste à annuler simplement un acte.

Nous verrons dans ce nouveau numéro, à partir d'un cas fictif, comment peut-on invoquer une action en rescision pour dol.

Nous vous expliquerons de manière détaillée, ce qu'est une action en rescision pour dol, dans quel cas peut-on l'envisager et comment la mettre en place.

En français

En anglais

Read More
Travaux : augmentation des loyers
Magazine

Magazine CFP n°3-Travaux : Augmentation des loyers

Qui dit investissement locatif, dit bien entendu, gestion locative !

La gestion locative englobe non seulement la gestion administrative du bien loué, mais également la gestion des travaux.

Lorsque, vous, bailleur, vous envisagez d’investir dans du locatif, il faut être prévoyant. C’est-à-dire, qu'il faut penser à déduire du montant des loyers perçus, un pourcentage, qui sera alloué aux éventuels travaux de remise en état ou de rénovation.

Comment rentabiliser le coût des dépenses liées aux travaux réalisés ?

Avant de faire l'acquisition de votre bien, votre conseiller bancaire prendra le temps de dresser avec vous une grille des dépenses supportées par le ménage, afin d'étudier votre capacité de remboursement pour le crédit à contracter.

Il vous expliquera que pour mener à bien cette étude, qu'il pourra prendre en compte uniquement un certain pourcentage des revenus locatifs, car le reste étant automatiquement bloqué pour pailler aux dépenses liées aux éventuels travaux, et autres. 

Il ne manquera pas de vous rappeler que les revenus locatifs font parties des rentrées d’argents inventoriées, c'est à dire que l'on ne peut pas les considérer comme étant une source de revenu fixe.

En effet, la régularité des versements des loyers reste incertaine, en raison du changement des locataires, des loyers impayés, et des éventuels travaux à prévoir.

Ce qui est bien, c'est que le bailleur à la possibilité d'augmenter les loyers après la réalisation de certains travaux au sein du bien loué. 

Nous verrons dans ce numéro, quels sont les travaux concernés par cette augmentation, et quelles sont les conditions qui permettent cette application.

En français

En anglais

Read More
Magazine

Magazine CFP n°2 : Le pré-état des lieux

Vous avez décidé de quitter le logement que vous occupez actuellement, et afin d'officialiser les choses, vous transmettez votre préavis de départ.

Dès cet instant, beaucoup de questions vous viennent à l'esprit : 

  • Faut-il obligatoirement demander une visite conseil des lieux, c'est-à-dire un pré-état des lieux ?
  • Que faut-il faire pour s'y préparer ?

Nombreux d'entre vous, appréhende l'état des lieux de sortie . N'est-ce pas ?

Selon les statistiques, 80% de ces états des lieux se déroulent dans une atmosphère pesante et tendue. 

Pour apaiser les tensions, certains recommandent un pré-état des lieux.

  • Est-ce une solution ?

Vous trouverez ci-dessous le second numéro de C.F.P Magazine qui vous explique ce qu'est un pré-état des lieux, son utilité ainsi que sa particularité.

Bonne lecture !

En français

En anglais

Read More
Magazine

Magazine CFP n°1 : La VEFA “Vente en l’Etat Futur d’Achèvement”

Aujourd'hui de nombreux investisseurs préfèrent opter pour une acquisition de biens en VEFA "La vente en l’état futur d'achèvement".

Qu'est-ce qu'une VEFA ?

La vente en l’état futur d'achèvement (Véfa) est un contrat par lequel l'acheteur acquiert un bien immobilier à construire (sur plan) ou en cours de construction.

Le vendeur s'engage à lui livrer le bien dès que les travaux de construction sont achevés. Cet acte doit être réalisé et signé chez un notaire.

Beaucoup de propriétaires préfèrent investir dans une VEFA, non seulement pour défiscaliser, mais surtout par ce qu'ils peuvent bénéficier de certains avantages à savoir :

  • Des frais de notaire réduits.
  • L’exonération de la part communale et de la taxe foncière durant deux ans
  • Une TVA à taux réduit.

Il est important de noter qu'une VEFA assure une certaine protection pour l'acheteur. En effet, elle est encadré par la loi, ce qui permet de bénéficier des garanties légales obligatoires à savoir :

  • La garantie de parfait achèvement 
  • La garantie de bon fonctionnement ou garantie biennale
  • La garantie décennale 

Pour en savoir plus sur le sujet, n'hésitez pas à consulter notre magazine du mois de janvier qui est entièrement gratuit.  

En français

En anglais

Read More